Méthodologie

Une pluralité de méthodes qualitatives, quantitatives et « trans-dimensionnelles », pour faire varier la focale et produire des approches innovantes.

Cette recherche se fonde sur l’articulation entre des données d’enquêtes qualitatives et quantitatives.

Dans chacun des trois pays ont été mises en place des enquêtes similaires qualitatives, par entretiens longs et approfondis, et longitudinales, c’est-à-dire qui réinterrogent les mêmes personnes à intervalles réguliers, pour comprendre les logiques d’action et leurs évolutions.

En parallèle sont mobilisées dans les trois pays des enquêtes quantitatives, longitudinales elles aussi pour la plupart, qui permettent d’identifier les populations de bifurcants, de cerner leurs caractéristiques et d’identifier les facteurs-clés de leurs réorientations.

Mais une dimension transversale et exploratoire a été aussi développée au fil de la recherche, autour d’innovations possibles en matière de passerelles entre ces deux dimensions qualitative et quantitative.

Ces outils et ces explorations visent à améliorer les méthodes des sciences humaines pour traiter les parcours dans des logiques intégrant l’imprévisibilité, la mobilité et la flexibilité, plus adaptées aux réalités actuelles que les logiques de continuité des formes sociales.